logo sous la fibre

le podcast qui donne la parole aux artistes visuel.les

tous les épisodes(7)

Épisode 7

Olivier Clertant, à la recherche d’une beauté qui touche

Plongée dans l’univers onirique et parfois énigmatique du photographe émergent Olivier Clertant. Celui-ci s’approprie les codes de la photographie de mode tout en défiant les genres et les standards. Drag queens, personnes racisées, femmes poilues et androgynéité sont ainsi célébrées devant son objectif. Selon l’artiste, l’esthétique doit se mettre au service de sujets qui émeuvent réellement les gens et les font réfléchir. 

Épisode 6

Janna Yotte, l’art au service du coeur

Audacieuse et spirituelle, la créatrice de collages Janna Yotte plonge dans ses souvenirs. Elle nous entraine dans ses débuts surprenants de photographe, nous parle de l’exposition qui l’a le plus marqué, mais aussi de l’événement qui l’a amené vers le collage. Selon elle, l’art visuel est une manifestation du vécu collectif qui se matérialise à travers la singularité de chaque artiste.

Épisode 5

Karine Demers, le papier pour thérapie

L’artiste plasticienne Karine Demers plie et assemble le papier avec précision et patience pour un résultat hypnotisant. Ses œuvres en relief reflètent son besoin de mener des tâches répétitives, puisque c’est ainsi que la créatrice apprivoise son trouble obsessionnel compulsif. Depuis longtemps, l’art lui offre une alternative saine et joyeuse pour cohabiter avec sa santé mentale.

illustration figurative colorée d'une maison appareil photoÉpisode 4

L’art (et la vie) au temps du confinement

Depuis un mois, nos corps sont confinés, à l’abri d’une maladie invisible, inquiétante et microscopique. Mais cela ne signifie pas forcément que nos fibres artistiques sont en cage. À quoi l’art et les artistes peuvent-ils nous servir pendant la crise? Est-ce que c’est facile de créer en ce moment? Les créateurs et créatrices sont-ils capables d’aider la société? 

portrait de francoramaÉpisode 3

Francorama, la création comme évidence

Franco Égalité alias Francorama a été happé par la création visuelle et musicale très tôt dans sa vie. L’artiste visuel met désormais son talent au service du public et souhaite leur ouvrir toutes les perspectives de l’imaginaire possible. En quête perpétuelle d’apprentissage et de compréhension, ses dessins et peintures sont bien souvent des odes à l’humanité, à ses mouvements et aux couleurs qui nous entourent. 

portrait de cassandra cacheiroÉpisode 2

Cassandra Cacheiro, dévoiler (tous) les corps et leurs histoires

Douce et authentique, la photographe Cassandra Cacheiro aime immortaliser les corps, leurs reliefs, leur force et leur simplicité en argentique. Véritable amoureuse de la sensualité et de la nudité, l’artiste montréalaise nous explique qu’il est important de voir et de s’émouvoir des peaux nues qui ressemblent à la réalité, loin des standards malsains et corrompus de beauté. 

portrait de sarah seenéÉpisode 1

Sarah Seené, l’art de capturer le sensible

Sarah Seené est une photographe et réalisatrice française basée à Montréal. Dans cet épisode, elle aborde sa relation avec la nostalgie, ses débuts avec le Polaroid, sa pratique de l’argentique et du genre documentaire, et nous invite tendrement à comprendre pourquoi les sujets qu’elle choisit détiennent un fort potentiel humain. 

tous les articles(16)

Florence Rivest: jouer et dessiner dehors

Florence Rivest: jouer et dessiner dehors

Dans les œuvres de la peintre et illustratrice, la nature est omniprésente et revêt toutes sortes de couleurs. Le territoire est un élément indissociable de sa pratique artistique. Et même lorsqu’elle conçoit des personnages, un paysage s’incruste à l’intérieur de leurs courbes. Rencontre.

lire la suite
Artiste coup de cœur: Marish Papaya

Artiste coup de cœur: Marish Papaya

«Pour moi le dessin, c’est comme du jogging de cerveau, lance l’illustratrice qui conçoit un univers enjoué, tout en rondeur et en couleurs chatoyantes. Parfois je joue sur les mots, d’autres fois sur mes feelings ou alors je tombe dans la lune et je me crée des petites histoires sans punch mais avec beaucoup d’images.»

lire la suite
Artiste coup de cœur: Mary Mulderry MacIsaac

Artiste coup de cœur: Mary Mulderry MacIsaac

À la manière d’un songe, ses oeuvres convoquent des morceaux de photographies, des bouts d’images trouvées au hasard et des mots qui résonnent étrangement.

lire la suite
3 (+2) questions à Sarah Seené

3 (+2) questions à Sarah Seené

Malgré la crise, la réalisatrice et photographe Sarah Seené – qui dévoile sa démarche et son parcours dans le 1er épisode – n’a pas cessé d’être inspirée. Prolifique, la créatrice mène de front plusieurs projets visuels qui font la part belle à l’humain. On fait le point.

lire la suite
Artiste coup de cœur: Ève Laguë

Artiste coup de cœur: Ève Laguë

«J’ai un bon sens de l’humour, je pense, et une répartie pas piquée des vers. Ensemble, ils m’aident à créer des illustrations qui ne se prennent pas au sérieux, qui cherchent à faire rire, à prendre la vie plus légèrement, explique l’artiste Ève Laguë. Mes bonshommes me font rire, je les dessine et j’ai le coeur qui fond à les voir me sourire.»

lire la suite
Artiste coup de cœur: Lilyluciole

Artiste coup de cœur: Lilyluciole

Lilyluciole fait de la rue son champ des possibles et y expose ses collages féministes depuis 2011. Dès le départ, l’artiste visuelle s’intéresse aux sujets de l’identité, du corps et de la féminité.

lire la suite
Artiste coup de cœur: Katya Konioukhova

Artiste coup de cœur: Katya Konioukhova

La photographe Katya Konioukhova immortalise l’essentiel. À travers sa lentille, on rencontre des personnages et des détails de l’ordinaire qui semblent tous revêtir un je-ne-sais-quoi poétique.

lire la suite
3 questions à Cassandra Cacheiro

3 questions à Cassandra Cacheiro

Dans l’épisode 2, on découvre sa sensibilité, sa délicatesse et on visite les coulisses de The Womanhood Project. À travers ses projets et les nombreux clichés qu’elle partage sur ses réseaux sociaux, la photographe autodidacte a su conquérir le coeur des Montréalais-es ces dernières années.

lire la suite
Artiste coup de cœur: Valérie Gobeil

Artiste coup de cœur: Valérie Gobeil

Rarement le textile n’aura été autant synonyme d’émotions.

lire la suite
Artiste coup de cœur: Niti Marcelle Mueth

Artiste coup de cœur: Niti Marcelle Mueth

Les dessins aux couleurs pastel de la talentueuse artiste et designer Niti Marcelle Mueth mettent en valeur essentiellement des femmes racisées.

lire la suite
Artiste coup de cœur: Al Mefer

Artiste coup de cœur: Al Mefer

L’artiste visuel espagnol Al Mefer réalise des photographies et des oeuvres en CGI [images générées par ordinateur] aux saveurs dystopiques et dont les teintes vibrantes happent l’oeil. Dans ces paysages post-apocalyptiques et étrangement attirants, il nous offre de découvrir sa version du futur.

lire la suite
Artiste coup de cœur: Mirov

Artiste coup de cœur: Mirov

L’artiste visuelle Mirov façonne des oeuvres aux couleurs vives et aux accents délicieusement kitsch pour venir confronter les spectateur-ices.

lire la suite
Artiste coup de cœur: Marie-Hélène Racine

Artiste coup de cœur: Marie-Hélène Racine

Poétiques, incisifs, oniriques, ironiques, thérapeutiques, les collages de Marie-Hélène Racine ont tous un petit quelque chose qui nous rappelle les aléas de la vie.

lire la suite
Artiste coup de cœur: Youloune

Artiste coup de cœur: Youloune

Délicats, mais saisissants, minimalistes, mais empreints d’émotions, les dessins de l’artiste Hélène Gruénais alias Youloune magnifient le réel, l’air de rien.

lire la suite
Artiste coup de cœur: François Ollivier

Artiste coup de cœur: François Ollivier

Le photographe montréalais François Ollivier s’est adapté au confinement en développant quelques-unes de ses idées de natures mortes.

lire la suite
Artiste coup de cœur: Kim Renaud-Venne

Artiste coup de cœur: Kim Renaud-Venne

La montréalaise Kim Renaud-Venne réalise des dessins et des collages à la fois sensibles et infiniment lumineux.

lire la suite